Le montant des cotisations d’allocations familiales pour les travailleurs indépendants agricoles et non agricoles se calcule à partir de leurs revenus professionnels. Depuis plusieurs années, ce taux s’élève à 5,25 % de ces mêmes revenus professionnels.

Ce mode de calcul a été modifié depuis le 1er janvier 2015, en créant deux catégories en fonction du montant des revenus. Pour des revenus inférieurs à 53 256 €, les travailleurs indépendants peuvent maintenant obtenir un taux réduit. Attention, car il n’est plus possible de bénéficier de tout autre abattement ou réduction en plus de ce taux réduit.

Pour les travailleurs indépendants qui ont un revenu professionnel compris entre 53 256 € et 41 844 €, le calcul de la cotisation d’allocations familiales se base sur un taux plancher de 2,15 %. Ce taux pourra évoluer en fonction des revenus pour atteindre un maximum de 5,25 %.

En revanche, pour ceux dont le revenu est inférieur à 41 844 €, il faut appliquer le taux de base de 2,15 %.

Autre modification importante à partir du 1er janvier 2015, la dispense du paiement de la cotisation d’allocations familiales pour ceux dont le revenu professionnel était inférieur à 4 881 € en 2014 est supprimée.