Pour la location d’une partie de sa résidence, le bailleur peut être exonéré de son impôt sur le revenu mais dans certaines limites, que l’administration fiscale a mises en place il y a peu de temps.

En ce qui concerne les produits issus de la location d’une habitation principale, toute personne louant ou sous-louant seulement une partie de ladite habitation n’aura pas à payer d’impôt sur le revenu, à condition que ce revenu, provenant des loyers perçus, ne dépasse pas des limites raisonnables.

Ce caractère « raisonnable » s’apprécie en fonction de plafonds annuels récemment publiés par l’administration fiscale pour l’année 2015.

En Île-de France, ces plafonds sont fixés à 184 euros par mètre carré de surface habitable (charges mises à part). Ils s’élèvent à 135 Euros pour toute autre région.